Promenade Croix de la Grise

ASBL MOULIN A VENT 

THIMOUGIES

         


PROMENADE DE LA CROIX DE LA GRISE (10 km)


   Promenade pédestre, équestre, VTT, de carrières et de routes.

Marche familiale en 2 heures 30 minutes.

Suivre le losange bleu

L'ASBL Moulin à Vent de Thimougies vous souhaite une agréable promenade.

1. Le Moulin à Vent de Thimougies


Erigé en 1215 par le Seigneur " Jean de Thimougies ". Il fut détruit par un ouragan en 1606. Reconstruit, il fut une nouvelle fois renversé par la tempête en 1771. Le meunier le redressa et le moulin garda son activité jusqu'en 1926. En 1943, il fut classé par la Commission Royale des Monuments et Sites. Il appartient aujourd'hui à la Fondation publique du Moulin de Thimougies.



2. La chapelle du Dieu d'Arras


Située dans la carrière qui relie le moulin de Thimougies à Béclers en passant par la ferme de Rosière, cette chapelle remplace un calvaire. Sur son origine, il existe 2 versions :

1. Ce calvaire aurait été installé par un soldat français (d'Arras) pour remercier Dieu de l'avoir épargné lors de la bataille de Fontenoy.

2. D'après les descendants des constructeurs de la chapelle, le calvaire, qui n'était pas là où il se trouve maintenant, aurait été enlevé. Mais vu les malheurs de santé survenus dans la famille, celle-ci décide de construire la chapelle actuelle pour abriter le calvaire. Ce devait être au milieu du 19e siècle. La chapelle est garnie par deux grands tilleuls et des aubépines. Elle abrite un Christ en bois difficile à dater. Elle est invoquée pour les enfants ayant des problèmes orthopédiques et pour les accouchements difficiles.

Une petite trappe en façade sur le côté gauche permet de glisser les chaussures orthopédiques en guise de remerciement lors d'une guérison. Elle a été restaurée en 2002.


3. Place de Béclers


La première église daterait du 7ème siècle. En 1789, les révolutionnaires incendièrent l'église sauf la tour. L'église fut rebâtie en style classique.



4. La chapelle Liénart


Au hameau du Haut-Rejet se dresse une potale dédiée à la Vierge de Lourdes. La famille Liénart-Fournier, fermier à l'époque, la fit installer en 1919, en souvenir de la guérison de leur fils Maurice, alors âgé de 11 ans.

Maurice Liénart, épileptique, était souvent malade. Le vendredi 7 mai 1930, en allant chercher de l'eau à l'étang tout proche (pour son cheval), il y tomba brusquement, perdit connaissance et s'y noya. On retrouva son corps sans vie dans l'abreuvoir, il avait 21 ans.

Sur la potale, on peut y lire : " Je suis l'Immaculée Conception, en souvenir de la guérison de notre fils - 1919 - L.F. ". Dernièrement les propriétaires ont retiré la statue de la Vierge qui tombait en ruine et l'ont remplacée par un petit Jésus de Prague.



5. La chapelle de la Vierge miraculeuse


Au bout de la rue du Haut-Rejet, se dresse en bordure de la route cette charmante chapelle chaulée.

Au travers de la porte en bois, on peut voir la Vierge miraculeuse si souvent invoquée lors des épidémies de choléra qui firent de nombreux ravages dans notre région.



6. La chèvrerie de la Grise


Cette ferme a diversifié sa production et s'est lancée dans la fabrication (partielle) du fromage de chèvre



7. La Croix de la Grise


A une altitude de 80 mètres, au point culminant d'Havinnes et au milieu des champs, ce calvaire haut de 9 mètres est dû à la générosité de Mr et Mme Gabriel Duquesne de la Vinelle. La croix fut bénie le 29 octobre 1961 par Mgr Descamps.

Au pied de la croix, une inscription faite de lettres de bronze rappelle cet événement.

Sur les bas-côtés du socle octogonal, on peut lire les noms des villages pour lesquels on aperçoit le clocher d'église : Havinnes, Ramecroix, Gaurain, Béclers, Thimougies, Quartes, Melles et Mont-St-Aubert.

En 2003, elle a fait l'objet d'une restauration.



8. La Ferme du Vert Bois et son centre équestre


Ferme datée de 1717 et reconvertie en manège.

Ecole d'équitation - organisation de stages. Tél. : 069/54.88.50 ou 069/54.61.48.